• La poupée qui fait non.

Poupées de chiffon

Dernière mise à jour : 14 oct. 2020

Qu'est ce qu'une poupée ? Qu'est ce qui la différencie d'une marionnette ?

D'abord, si la poupée vient du latin pupa qui signifie la «petite fille», la marionnette vient du diminutif Marion qui caractérise une statuette de la Vierge Marie. D'emblée, les deux éléments ont pour caractéristique commune une certaine idée de l'innocence mais aussi de la croyance. D'un côté, une croyance religieuse qui donne à un objet un pouvoir mystique et de l'autre, la croyance liée à l'imagination des enfants qui, puisqu'ils y croient, peuvent donner vie à des objets. Les similarités ne s'arrêtent pas là puisque le mot marionnette est traduit en anglais par «puppet» et en allemand par «puppe». On constate donc que ces mots sont linguistiquement liés et que l'on peut difficilement les séparer. Dans leurs définitions les plus courantes, on parle de la poupée comme d'un jouet en forme de petite figure humaine alors que la marionnette, elle, est une figure qu'on fait mouvoir à l'aide des mains ou de fils.

Outre le concept du mouvement qui caractérise plus la marionnette que la poupée, on peut ajouter que la poupée a des fonctions plus variées. Là où la marionnette permet simplement de représenter un personnage, la poupée peut servir non seulement de jouet mais aussi d'ornement, de décoration et de support pour certains rituels religieux.

Afin de les distinguer, on peut s’intéresser au contexte. S'il n'y a pas de véritable différence entre les deux objets, on va les nommer d'une façon ou d'une autre selon le contexte dans lequel elles font leur apparition. Ainsi, lorsque nous manipulons des figurines dans une configuration de représentation impliquant des spectateurs, on fait volontiers référence aux marionnettes, mais quand la dimension scénique disparait et que l'histoire n'est vécue qu'à travers la personne qui anime la figurine, alors on préfère parler de poupée.

L'important, derrière tous ça, c'est la notion de figure ou de figurine. En soi, une figure c'est une forme. La poupée a une forme humaine la plupart du temps, là où la marionnette peut représenter d'autres être vivants. On aura beau dire que dans le théâtre de marionnette, on trouve des objets qui ne font ni référence à des humains, ni à des animaux mais encore une fois, ils prennent vie sur scène grâce aux marionnettistes. Si je choisis de fabriquer une marionnette en forme de camion, si je la fais parler, si je la fais se mouvoir ou adopter des attitudes humaines, si mon camion devient un personnage, alors il prendra vie et ne fera plus simplement partie du décor.


En illustration de cet article, vous pouvez considérer que les lambeaux de jeans qu'on voit sur les photos sont des marionnettes. Elles peuvent être manipulées, elles prennent vie grâce à des traits humains, notamment la présence du nez, de la bouche et des yeux. De plus, elles s'expriment ou ont un prénom ce qui leur confèrent une personnalité. C'est l'ensemble de tous ces éléments qui transforme quelques bouts de tissus en véritables personnages avec leur quotidien, leurs préoccupations, leurs problèmes ou leurs goûts.


Le principal avantage d'une poupée de chiffon, c'est qu'elle ne peut pas se casser. Corvéable à merci, elle peut tomber, être tirée, mâchouillée, souillée puis lavée sans grande métamorphose. Le principal avantage de la poupée de chiffon c'est sa manipulation, comme la marionnette, décidément...









25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout