• La poupée qui fait non.

Immersion dans les flots

C’est assez difficile, encore aujourd’hui d’afficher un sourire sur nos frimousses. Quatre saisons se

sont succédées et c’est comme si c’était hier. Aujourd’hui, c’est une nouvelle étape. C’est le grand bain. On est tous passé dans la pataugeoire glacée, on a pesté et nos petits pieds se sont habitués à la fraicheur. C’est comme si ça nous rendait encore plus vivants.

Là, on se prépare pour le grand plongeon. Il faut te laisser partir une bonne fois pour toute mais je ne m’en fais pas trop pour toi. Tu seras dans ton élément, à nager avec les petits et gros poissons,

chatouiller les méduses et ramasser des palourdes en cachette. Découvrir de nouveaux horizons,

secoué par les vagues de la Méditerranée.

La mer est le reflet du ciel et inversement, en témoigne l’horizon qui les confond. Le miroir de

l’ascension dans les cieux, c’est l’immersion dans les flots. La merveille dans tout ça, c’est qui si nous ne pourront certainement jamais voler au-dessus des étoiles, on pourra toujours se baigner avec toi.En faisant la planche, ou la course jusqu’à la bouée.

On sera réunis, portés par les mêmes ondes.

Souriants, les yeux fermés, le soleil nous réchauffant le cœur.

À travers la tempête, aide-nous à surfer la vague quand on croit se noyer. Fais de nous des vaisseaux, souffle dans nos voiles pour qu’on puisse emporter partout tes histoires.









1er novembre 2019

À la mémoire de Jean-Luc Riudavetz

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout